Actualités
et nouvelles tendances

Infolettre

Abonnez-vous pour ne rien manquer!

La Loi 25 du Québec : Oh, juste un petit formulaire, N’est-ce pas?

Ah, l’ère du numérique! Quand tout semble se résoudre par un clic. Vous pensiez que la Loi 25 du Québec sur la protection des données personnelles se limitait à une petite case à cocher? Détrompez-vous! Petit voyage ironique au cœur d’une législation que certains réduisent à un « oui » ou « non »…

1. Les données personnelles, c’est quoi déjà?

Ah, bien sûr! Pour certains, les données personnelles se résument au nom, prénom, et peut-être la date de naissance. Mais en réalité, c’est comme dire que le Québec se limite à Montréal. Les données personnelles englobent bien plus, de vos playlists musicales préférées à votre dernier achat en ligne. Surprise!

2. Gouvernance des données? On parle d’un Roi ou d’une Reine?

La Loi 25 vous demande d’avoir une gouvernance des données. Ce n’est pas une monarchie, mais presque. Vous devez désigner un véritable « gardien » des données. Son rôle? S’assurer que tout est en ordre et que vous ne jouez pas aux apprentis sorciers avec les informations des autres.

3. Droit des individus : Non, Ils ne veulent pas juste être ignorés

Les Québécois ont des droits! Et pas seulement le droit de manger de la poutine. Ils peuvent accéder à leurs données, les rectifier, voire demander à ce qu’elles disparaissent. Oui, c’est comme dans une émission de magie, mais en plus sérieux.

4. Sécurité des données : Non, un mot de passe ‘1234’ ne suffit pas

Avec toutes ces histoires de pirates (non, pas ceux avec un perroquet), sécuriser les données est capital. La Loi 25 exige que vous soyez un véritable Fort Knox numérique. Et non, « motdepasse » n’est pas un mot de passe acceptable. Essayez encore.

5. Être transparent : Non, ce n’est pas juste pour les vitres

La transparence n’est pas réservée aux fenêtres. Vous devez dire clairement ce que vous faites avec les données. Et non, « parce que je le veux » n’est pas une raison valable.

Conclusion :

Si vous pensiez que la Loi 25 se résumait à une simple case à cocher, espérons que ce petit voyage sarcastique vous a ouvert les yeux. Parce que, croyez-le ou non, protéger les données personnelles, c’est sérieux! Et c’est bien plus que cliquer sur « j’accepte » sans lire. 😉

Partagez cet article

Recherche

Catégories

Articles récents

Charles Groleau

Passionné de réseaux sociaux et nouvelles tendances de vidéo marketing, Charles Groleau vous fait également découvrir sa passion pour les technologies vous permettant d’automatiser votre vie à la maison et au bureau.

"Prenez le contrôle et protégez votre patrimoine numérique avec nos services de gestion performants. Formation, solutions et outils de sécurité inclus pour individus, travailleurs autonomes et entreprises."